Mangez des fruits… A jeun !

Comment bien les manger ?

Comment bien les manger ? Ensuite il faudra qu’il soit bien digéré, puis bien assimilé afin que nos organismes en profitent pleinement. Pour cela consommez-les estomac vide, en moyenne 3h après un repas, ou 1h avant le suivant. Idéalement, le matin à jeun, ou bien en collation à 11h ou à 17h, en ne les associant pas à un autre type d’aliment. Et mâchez-les (les enzymes salivaires commencent la digestion). Dans ces conditions, vos fruits traversent l’estomac, mais ne s’y arrêtent pas, et arrivant dans l’intestin, l’assimilation de leurs nutriments va être très rapide. Le fruit est alors digéré en 30 à 60 mn. Si vous les consommez associés à d’autres aliments, et à plus forte raison, en fin de repas, il n’en est pas de même car tous les autres aliments ont besoin de s’arrêter dans l’estomac pour être découpés en petites molécules qui, elles pourront être assimilées et servir à l’entretien et au renouvellement des cellules de votre organisme. Ce travail peut se faire grâce à la sécrétion par la muqueuse gastrique d’acide chlorhydrique. Le bol alimentaire est alors brassé pendant 2 à 3 heures pour un repas, puis le chyme obtenu passera dans l’intestin grêle pour continuer la digestion. Imaginez vos abricots du dessert ainsi brassés… avec poulet, riz et acide chlorhydrique ! Leur acidité va s’ajouter à celle déjà présente, la fermentation va augmenter (ainsi que votre inconfort) et quand le résultat arrivera dans l’intestin… les nutriments n’auront pas survécu, et le fruit se sera transformé en alcool (fini : vitamines bienfaisantes… !) Attention, la tomate est un fruit ! Bien-sûr nous aimons les manger en salade, avec de la mozzarella du basilic et de l’huile d’olive… Mais si vous êtes fragile de l’estomac, des intestins, replacez-la durant 10 jours à sa place de fruit, et donnez-moi des nouvelles. Sachez aussi que : les fruits mûrs sont généralement alcalinisants, mais un fruit qui n’est pas mûr, qui a subi divers traitements chimiques, pesticides ou gaz pour le faire mûrir, en plus d’être pauvre en vitamines, minéraux, antioxydants, va vous intoxiquer (donc solliciter votre foie…) et acidifier votre organisme. N.B : Un organisme acidifié aura, selon l’âge, des problèmes nerveux, d’arthrose, de rein… Que ceci ne vous décourage pas de croquer dans ces douceurs désaltérantes, prises dans les meilleures conditions, elles nous feront un bien fooooooooooooou ! Il a été constaté, lors d’une consommation régulière, une baisse du poids et diminution du tour de taille. Les chercheurs concluent, avec bon sens, qu’une alimentation riche en fruits et légumes est une excellente prévention aux différentes maladies

Ensuite il faudra qu’il soit bien digéré, puis bien assimilé afin que nos organismes en profitent pleinement.

Pour cela consommez-les estomac vide, en moyenne 3h après un repas, ou 1h avant le suivant.

Idéalement, le matin à jeun, ou bien en collation à 11h ou à 17h, en ne les associant pas à un autre type d’aliment. Et mâchez-les (les enzymes salivaires commencent la digestion). Dans ces conditions, vos fruits traversent l’estomac, mais ne s’y arrêtent pas, et arrivant dans l’intestin, l’assimilation de leurs nutriments va être très rapide. Le fruit est alors digéré en 30 à 60 mn.

Si vous les consommez associés à d’autres aliments, et à plus forte raison, en fin de repas, il n’en est pas de même car tous les autres aliments ont besoin de s’arrêter dans l’estomac pour être découpés en petites molécules qui, elles pourront être assimilées et servir à l’entretien et au renouvellement des cellules de votre organisme. Ce travail peut se faire grâce à la sécrétion par la muqueuse gastrique d’acide chlorhydrique. Le bol alimentaire est alors brassé pendant 2 à 3 heures pour un repas, puis le chyme obtenu passera dans l’intestin grêle pour continuer la digestion. Imaginez vos abricots du dessert ainsi brassés… avec poulet, riz et acide chlorhydrique ! Leur acidité va s’ajouter à celle déjà présente, la fermentation va augmenter (ainsi que votre inconfort) et quand le résultat arrivera dans l’intestin… les nutriments n’auront pas survécu, et le fruit se sera transformé en alcool (fini : vitamines bienfaisantes… !)

Attention, la tomate est un fruit ! Bien-sûr nous aimons les manger en salade, avec de la mozzarella du basilic et de l’huile d’olive… Mais si vous êtes fragile de l’estomac, des intestins, replacez-la durant 10 jours à sa place de fruit, et donnez-moi des nouvelles. Sachez aussi que : les fruits mûrs sont généralement alcalinisants, mais un fruit qui n’est pas mûr, qui a subi divers traitements chimiques, pesticides ou gaz pour le faire mûrir, en plus d’être pauvre en vitamines, minéraux, antioxydants, va vous intoxiquer (donc solliciter votre foie…) et acidifier votre organisme. N.B : Un organisme acidifié aura, selon l’âge, des problèmes nerveux, d’arthrose, de rein…

Que ceci ne vous décourage pas de croquer dans ces douceurs désaltérantes, prises dans les meilleures conditions, elles nous feront un bien fou ! Il a été constaté, lors d’une consommation régulière, une baisse du poids et diminution du tour de taille. Les chercheurs concluent, avec bon sens, qu’une alimentation riche en fruits et légumes est une excellente prévention aux différentes maladies

Posts à l'affiche
Posts Récents
Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square
Archives
Rechercher par Tags